mercredi 20 février 2019

Un tunnel s'effondre dans les Alpes-de-Haute-Provence sur la ligne du Train des Pignes, un ouvrier porté disparu

Ce mercredi matin, des ouvriers travaillaient sur un tunnel de la ligne de chemin de fer du Train des Pignes, Les chemins de fer de Provence.


Ce mercredi, vers 9h30, une partie d'un tunnel ferroviaire en réfection s'est effondré sur des ouvriers.
Un homme est porté disparu. Deux autres sont sortis sains et saufs.
L'accident est survenu alors pendant des travaux de consolidation. Des gendarmes et des sapeurs-pompiers, avec l'aide de chiens, recherche la
ou les victimes.
D’importants moyens de secours sont mobilisés et les forces de secours et le sous-préfet d’arrondissement sont sur place
Faits-Divers https://www.nicematin.com/sujet/faits-divers

lundi 18 février 2019

Une femme de 30 ans décède, à Bouxwiller, coincée dans une benne à vêtements

La victime a été trouvée par une personne qui venait jeter des bouteilles vides dans une autre benne à proximité. Ce passant a vu le bas du corps dépasser du container et a donné l’alerte à la caserne des pompiers située juste à côté du lieu de ce dramatique accident. Il croyait d’abord qu’il s’agissait d’un enfant, au vu de la taille du corps.
Pour récupérer les vêtements entreposés dans la benne, cette jeune femme a tenté de s’introduire dans ce container par son système de fermeture à clapet. Elle est entrée la tête la première et s’est retrouvée bloquée dans ce système de fermeture qui lui a comprimé la gorge et l’a étouffée.
L’accident se serait produit peu de temps avant que le corps ne soit découvert, selon les premières constatations des gendarmes de Bouxwiller. La jeune femme était en arrêt cardio-respiratoire quand les pompiers de Bouxwiller et Ingwiller sont intervenus. Mais elle n’a malheureusement pas pu être réanimée malgré l’intervention rapide des secours.

La famille hébergée à Bouxwiller devait retourner en Bosnie prochainement

Cette jeune mère de famille bosniaque, venue en France avec son mari et son enfant, résidait depuis fin janvier dans le centre d’accueil et de préparation au retour (CAPR) de Bouxwiller et devait retourner en Bosnie prochainement. 
Edition de Saverne https://www.dna.fr/edition-de-saverne

samedi 16 février 2019

Trois morts et trois blessés graves après une terrible collision avec un poids lourd dans les Hautes-Alpes

Une voiture avec six jeunes à l'intérieur a percuté tôt samedi matin un poids lourd à Saint-Chaffrey (Hautes-Alpes). Trois passagers ont perdu la vie, les autres sont gravement blessés.


Il est 5h00 ce matin à Saint-Chaffrey quand le drame se produit.
Une voiture transportant six jeunes âgés de 19 à 20 ans percute un camion: trois passagers meurent sur le coup, d'après les informations de l'AFP.
Les deux autres ont été gravement blessés par la collision. Le troisième, en état d'urgence absolue, a été héliporté au CHU de Grenoble.
Une vingtaine de pompiers et des équipes médicales ont été mobilisés sur les lieux de l'accident tôt ce matin.
Le conducteur du poids lourd a été blessé superficiellement.
Les circonstances de l'accident ne sont pas établies pour le moment.
Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Saint-Chaffrey, d'après nos confrères du Dauphiné libéré.

dimanche 10 février 2019

Explosion suivie d’un incendie à Lyon : deux morts dont un enfant


Deux personnes sont décédées dont un enfant ce samedi soir à Lyon après une explosion qui se serait produite dans une boulangerie, dont l’origine est pour l’heure inconnue, suivie d’un incendie, a-t-on appris auprès de la préfecture du Rhône et de nos confrères du Progrès. Des personnes sont également blessées.
L’alerte a été donnée peu après 20 h 30. Les pompiers sont arrivés sur les lieux rapidement et en nombre, déployant 75 personnes et 27 véhicules.
Vers 22 heures, un épais panache de fumée était visible, mais aucune flamme ne sortait de l’immeuble. Un gros dispositif de police était également présent ainsi que des agents de GRDF.
L’un des blessés aurait sauté du deuxième étage, encouragé par des riverains qui l’ont aidé à se réceptionner, ont relaté des témoins sur place.
Quatre victimes ont été prises en charges pour « plaies et blessures » et auraient souffert, notamment, de brûlures légères et d’intoxication par les fumées, a indiqué la préfecture.
L’explosion aurait eu lieu dans la boulangerie, au rez-de-chaussée de cet immeuble de deux étages, selon la même source, puis l’incendie aurait commencé à gagner l’étage supérieur où se trouvent des habitations.
Une enquête a été ouverte et devra déterminer les causes de l’explosion.

samedi 1 décembre 2018

La comédienne Maria Pacôme est décédée à l'âge de 94 ans


La comédienne Maria Pacôme est morte à l’âge de 94 ans, a annoncé ce samedi sa famille à l’AFP.

L’actrice a joué dans des dizaines de rôles au cinéma comme à la télévision. Elle a incarné notamment la directrice de la « boîte à bac » dans « Les Sous-doués ». Son rôle dans « La Crise » lui avait valu une nomination au César pour le meilleur second rôle féminin en 1993.

vendredi 30 novembre 2018

Attention, un faux email circule pour changer de carte Vitale


Attention, une nouvelle arnaque circule dans vos boîtes mails. 
Un courriel invite les usagers à remplir un formulaire pour changer de carte Vitale, a appris franceinfo. Une Marianne sur un fond bleu blanc rouge, un en-tête "Service public" et le site officiel de l'administration française apparaissent très clairement... on pourrait s'y méprendre, constate franceinfo.
Pourtant, l'Assurance maladie est formelle, il n'y a pas de nouvelle carte Vitale.
Le but de l'arnaque est de recueillir des données personnes. Ne cliquez pas, donc.
>A la Unehttps://www.dna.fr/


samedi 3 novembre 2018

Un mort dans un accident de la route à Beaudéduit dans l’Oise

C’est aux alentours de 8 h 50 samedi 3 novembre, que les secours sont intervenus pour un accident de la route qui a fait un mort.

Survenu sur la D 124 en direction de Grandvilliers, c’est dans un virage à hauteur de la commune de Beaudéduit, située à une trentaine de kilomètres au nord de Beauvais, qu’un homme de 80 ans originaire de l’Oise, seul à être impliqué dans l’accident, a perdu le contrôle de son véhicule, selon nos informations.


Après plusieurs tonneaux et une sortie de route d’une centaine de mètres, le véhicule se serait immobilisé.

L’homme était inconscient à l’arrivée des gendarmes et des secours. En arrivant sur place, le SAMU a constaté le décès………… COURRIER PICARD ………… Un mort dans un accident de la route à Beaudéduit dans l’Oise  http://www.courrier-picard.fr/146778/article/2018-11-03/un-mort-dans-un-accident-de-la-route-beaudeduit-dans-loise

samedi 13 octobre 2018

Le footballeur Alphonse Areola fait un don important pour sauver Hugo et Emma

hebergement d'image

Un geste fort. Alphonse Areola, le gardien de l’équipe de France de football et du Paris Saint-Germain, va faire un "don d’une somme importante" à Hugo et Emma, deux enfants atteints de la maladie Sanfilippo type B.

Leur maman l’a annoncé ce vendredi 12 octobre sur la page Facebook créée pour sauver la vie de ses enfants, avec un énorme "Merci". Alicia raconte au micro de RTL qu'elle a reçu un appel de la femme d'Alphonse Areola qui lui a annoncé la nouvelle.

"Elle nous a dit qu'elle voulait que les choses avancent et quelle voulait contribuer à notre combat". Âgés de 2 ans et demi et 9 mois, Hugo et Emma sont atteints de la maladie Sanfilippo.  II s’agit d’une maladie génétique rare, de type lysosomale. Un essai clinique, déjà testé en 2013 avec des résultats encourageants, est possible pour les sauver.
La condition : réunir 4 millions d’euros. Les parents ont donc décidé de lancer le 12 juillet une cagnotte "Hugo et Emma, un combat pour la vie" afin de réunir les fonds nécessaires. La mère des deux enfants confie que lorsque la femme d'Alphonse Areola a annoncé le montant de leur don, elle "s'est mise à pleure tout de suite", avant d'ajouter : "C'est la première fois que l'on nous appelle pour nous annoncer un don aussi énorme".

À partir de 1,2 million d'euros, la fabrication du traitement peut commencer. La cagnotte est pour l'instant 750.000 euros


Santéhttps://www.rtl.fr/sujet/sante

vendredi 21 septembre 2018

La gendarmerie alerte sur une escroquerie aux animaux disparus

hebergement d'image

Des personnes ayant perdu leur animal de compagnie et diffusant une annonce sur le réseau Pet Alert ont été victimes d'escroquerie, alerte la gendarmerie du Var sur sa page Facebook vendredi 21 septembre. 

Dans une publication repérée par BFMTV, les forces de l'ordre expliquent le mode opératoire des escrocs. Les victimes ayant perdu leur animal de compagnie se tournent vers Pet Alert, un réseau de recherche pour animaux disparus. Les propriétaires d'animaux payent pour que leur annonce soit relayée par le réseau qui les aide dans la recherche de leur compagnon.

Mais certains se font contacter par téléphone ou SMS "par une personne affirmant être en possession de leur animal", ce qui n'est pas le cas. "L'interlocuteur leur demande quelle somme d’argent le propriétaire de l’animal est prêt à donner pour pouvoir le récupérer", expliquent les gendarmes. Selon leurs premières investigations, "tout laissent à penser qu’il s’agit d’une escroquerie au niveau national"
Animauxhttps://www.rtl.fr/sujet/animaux

dimanche 2 septembre 2018

*** MISE EN GARDE CONTRE L’ESCROQUERIE AU CHÈQUE VOLÉ ***

hebergement d'image

Gendarmes de l'Aisne


Une escroquerie d’un type particulier se développe depuis quelque temps : celle dite au chèque volé. Mais avec de la prudence et un peu de bon sens, il est facile d’y échapper.
Les deux exemples suivants, tirés d’affaires réelles, permettent d’en comprendre le mécanisme bien rodé, que les escrocs adaptent selon leur inspiration.
1) PREMIER EXEMPLE (FAUSSE OFFRE D’EMPLOI)
Une offre d’emploi est publiée sur une plateforme d’annonces entre particuliers bien connue. Ni le travail ni le salaire proposés ne sortent de l’ordinaire. Ainsi mise en confiance, la future victime présente donc sa candidature, qui est évidemment très vite agréée par le faux employeur, au terme d’un simple échange de courriels ou coup de téléphone.
Si la procédure de recrutement peut étonner par sa souplesse, ce n’est rien comparé à la rémunération, puisque la victime reçoit un chèque sans attendre. Elle n’a pourtant signé aucun contrat, ni même fourni le moindre travail, et – cerise sur le gâteau – le montant du chèque reçu est bien supérieur à que ce qui était convenu !
Qu’à cela ne tienne, l’escroc convainc sa victime d’encaisser le chèque sur-le-champ, à condition qu’elle lui rembourse aussitôt le trop-perçu par mandat ou carte prépayée (moyennant une commission pour le dérangement). La victime s’exécute alors, et le piège se referme : quelques jours plus tard, le fameux chèque, qui n’était crédité qu’à titre provisoire sur son compte, est déclaré volé et donc annulé… Laissant à la charge de la victime la somme d’argent envoyée entre-temps à l’escroc !
2) VARIANTE (FAUSSE VENTE)
Une annonce sur internet propose, cette fois, des places de concert à la vente. Leur prix est intéressant, mais pas au point d’éveiller les soupçons : la victime se laisse donc tenter. Elle règle l’escroc qui lui confirme ensuite l’envoi de son achat, seulement ce dernier n’arrive bien sûr jamais à destination.
Notre escroc, en apparence très compréhensif, impute alors le problème à la poste, puis propose un remboursement, n’ayant soi-disant plus d’autres places à vendre. Le marché semble loyal, mais la victime reçoit un chèque (évidemment volé), dont ni le nom de l’émetteur, ni le montant ne correspondent ! La suite, on la connaît…
MORALITÉ : Méfiez-vous des offres trop belles pour être honnêtes. Toucher un salaire sans avoir travaillé, être payé ou remboursé d’une somme majorée et autres fantaisies du genre relèvent davantage du rêve éveillé que de la réalité !