vendredi 17 novembre 2017

La star du rock, qui souffre d'un cancer du poumon, a été hospitalisée en urgence dans la nuit de dimanche à lundi, révèle "Voici

Johnny va mal. Le chan­teur de 74 ans a été hositalisé d'urgence dans un hôpital parisien dans la nuit de dimanche à lundi, pour détresse respiratoire, révèle Voici. Il serait rentré mercredi 15 novembre dans l'après-midi chez lui, à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine). Johnny Hallyday souffre d'un cancer du poumon depuis près d'un an. Très discret sur sa maladie, Johnny Hallyday avait déclaré sur Twitter en mars dernier : « Je vais très bien et suis en bonne forme physique. […] Je suis suivi par d'ex­cel­lents profes­seurs en qui j'ai une totale confiance. […] C'est un combat que je mène fière­ment avec ma femme Laeti­cia et mes proches. J'irai au bout pour tous ceux qui m'aiment. »
Début novembre, son manager avait de nouveau rassuré : «  Il se soigne, il n'y a pas péril en la demeure. Il va bien, voilà. Il se bat, il est là et il sera prochainement là pour le montrer.  » Malgré le cancer, Johnny Hallyday avait tenu son engagement lors de la tournée des Vieilles Canailles en juin et juillet, avec ses copains Jacques Dutronc et Eddy Mitchell. Lors de cette tournée, Johnny apparaissait déjà affaibli par la maladie. La plupart du temps, il chantait assis face au micro.
Peoplehttp://www.lepoint.fr/people/

jeudi 12 octobre 2017

12 octobre 1915 : Lyautey reçoit la Médaille militaire des mains d’un adjudant

Armée de Terre

1re guerre mondiale, Maroc. Encore général, Hubert Lyautey demande à l’adjudant Caviglioli de lui remettre la Médaille militaire afin d’honorer le corps des sous-officiers et en signe de reconnaissance pour leur participation à l’œuvre accomplie.
La Médaille militaire est la plus haute distinction militaire française destinée aux sous-officiers et aux soldats. Elle peut être concédée en récompense de services exceptionnels aux officiers généraux.
Créée le 22 janvier 1852 par... Napoléon III, elle honore les mérites de ses meilleurs hommes de troupe. Souvent appelée « la Légion d’honneur du sous-officier », la Médaille militaire est la troisième décoration française dans l’ordre de préséance, après l’ordre de la Légion d’honneur et l’ordre de la Libération.
Lors d’une cérémonie de remise de décoration, le 10 mai 1852, Louis Napoléon décore 1705 soldats et sous-officiers. Habilement, il fait le choix d’épingler la décoration sur l’uniforme de deux nouveaux maréchaux de France simultanément, en « récompense suprême » devant 80 000 soldats et une foule immense de Parisiens massés sur le Champ de Mars.
L’acte est symbolique : les soldats les plus anonymes et les plus grands chefs de guerre sont réunis sur un pied d’égalité sous une même devise « Valeur et Discipline ».
Cette initiative, étendue plus tard aux généraux et aux amiraux ayant rendu des services exceptionnels, assure pour toujours le prestige de la Médaille militaire
hebergement d'image

mercredi 4 octobre 2017

Mont-Blanc: deux morts en 24 heures

En moins de 24 heures, deux personnes ont perdu la vie dans le massif du Mont-Blanc. Hier, aux alentours de 21h30, un homme de 30 ans a chuté à la sortie du couloir du Goûter, rapporte Le Dauphiné . Suite à une chûte d'environ 600 mètres, il a perdu la vie. 
Une seconde personne est décédée dans le couloir du Goûter du massif du Mont-Blanc ce matin. Une femme de 27 ans qui évoluait avec un groupe de quatre personnes a également fait une chute mortelle. Les deux victimes étaient équipées en matériel d'alpinisme. Ils n'étaient pas "encordés", c'est-à-dire qu'ils n'étaient pas accrochés par une corde.

Flash Actuhttp://www.lefigaro.fr/flash-actu/

vendredi 29 septembre 2017

ALERTE CONSO




ALERTE CONSO : L'entreprise de transformation Saviel France demande aux acheteurs de lots d'escalopes de veau hachées fraîches de marque Jean Rozé vendues chez Intermarché de ne pas les consommer en raison d'une possible contamination par la bactérie E.coli.
Source BFMTV

jeudi 28 septembre 2017

Jacques Chirac : infidélités, addiction aux somnifères... Un proche témoigne dans un livre choc

Dans un livre Président, la nuit vient de tomber, Daniel Le Conte, raconte des anecdotes bouleversantes sur la vie de Jacques Chirac. 

Ce jeudi 28 septembre, Paris Match dévoile des extraits du livre-choc Président, la nuit vient de tomber écrit à partir de récits de Daniel Le Conte, bras droit de Jacques Chirac, par le journaliste Arnaud Ardoin. ll y fait des révélations sur ses années à l'Élysée et y détaille un homme aujourd'hui très affaibli par la maladie.
Cocktails de somnifères et calmants
Durant son second mandat en tant que président, le 7 septembre 2005, Jacques Chirac est emporté d'urgence à l'hôpital du Val-de-Grâce, sans jamais que les médias n'en connaissent la vraie raison. Le Président n'avait pas faim et a été s'allonger dans sa chambre. Quelques minutes plus tard, il s'endort d'un profond sommeil et "sombre dans un semi-coma". En cause : un cocktail de calmants et somnifères, des médicaments antagonistes qui sont extrêmement dangereux pour la santé. Il restera deux jours en observation à l'hôpital et "sortira discrètement, loin des objectifs des photographes. Aucune fuite n'est venue alerter les médias", écrit Arnaud Ardoin. 
"Cinq minutes, douche comprise"
Ce surnom varie selon les témoignages, parfois c'est trois, parfois dix, mais le sens reste le même. "Lorsqu'il avait un rendez-vous avec une femme, c'était à la minute près. Nous le déposions, il donnait un horaire exact, il ne fallait surtout pas être en retard ", raconte son ancien chauffeur à Paris Match. Ces femmes, elles sont "députées, ministres, conseillères, bourgeoises provinciales, des inconnues qu'on lui apporte sur un plateau et puis il y a celles avec qui il aura une histoire parallèle." Des confidences, qui viennent parfaire sa réputation d'homme à femmes. Même la nuit où Lady Diana est décédée dans un accident de voiture à Paris, Jacques Chirac était introuvable, puisqu'il était au lit avec... Claudia Cardinale ! 
À l'Élysée, le couple présidentiel ne se croisait presque jamais. Ils ne mangeaient que rarement ensemble, et passaient un minimum de temps tous les deux "car très vite, l'ambiance devenait électrique". Aujourd'hui, Bernadette et Jacques Chirac (tous les deux 84 ans) ont déménagé rue de Tournon (Paris 6e), dans l'hôtel particulier de vieux amis où "six auxiliaires de vie s'occupent du président jour et nuit." 

  



samedi 23 septembre 2017

Ensemble avec vous

Nationale 2 infos

"Cette page est dédiée aux sans abris que nous croisons tous les jours et qui vont encore passer un hiver dehors.
Certains préfèrent leur vie et ne veulent pas être aidé, d'autres au contraire n'attendent qu'un coup de pouce pour sortir de la rue.
Ce coup de pouce, c'est peut être vous qui allez pouvoir leur donner. Si vous croisez un sans abri et que vous pouvez l'aider, tant mieux, offrez lui un café, voir même un repas au chaud, si vous le pouvez même, aidez le à passer un...e nuit au chaud. Si vous ne pouvez pas aider cette personne que vous avez croisé, partagez son nom et sa position' sur cette page, si vous le pouvez même, partagez sa photo, Quelqu'un d'autre pourra peut être lui venir en aide.
De petites attentions, de la simple conversation qui lui montre de l'importance, à l'opportunité de lui trouver un hébergement, un emploi .. Toutes les aides sont bonnes à prendre.
Je compte sur vous, comme eux comptent sur vous"

hebergement d'image

vendredi 8 septembre 2017

Roissy : Un faux chauffeur livreur s'empare de 4 millions d'euros de smartphones

Nationale 2 infos

C'est un coup de « maître » qui pose question. Selon nos informations, une société de transport implantée à Roissy, dans le Val-d'Oise, a été la cible d'un vol par ruse sans précédent. Ce mercredi 6 septembre au matin, un homme prétendant être chauffeur-livreur s'est présenté au comptoir de cette entreprise avant d'exhiber un bon de chargement. Quelques minutes plus tard, le transporteur prend en charge une vingtaine de palettes supportant des téléphones portables dernier cri.... À l'intérieur des cartons, des centaines de smartphones Samsung S8 attendent d'être livrés.
Après avoir chargé sa cargaison à l'intérieur de son camion, l'homme a quitté les lieux aussi tranquillement qu'il y était arrivé. Quelques heures plus tard, la société de transport victime a fini par s'apercevoir de la supercherie alors qu'un vrai chauffeur-livreur est venu prendre en charge les fameux téléphones...
Toujours selon nos informations, le préjudice s'élèverait à près de 4 millions d'euros. « Cet homme était parfaitement renseigné, assure une source proche de l'affaire. Il a présenté de faux documents correspondant à ceux nécessaires pour le retrait de cette marchandise. Il a agi avec une facilité déconcertante. » Une enquête a été ouverte par le parquet de Pontoise, qui a confié l'enquête à la section de recherches de la gendarmerie des transports aériens (GTA).


jeudi 7 septembre 2017

Herbert Léonard va mieux, sa femme annonce que le chanteur va pouvoir rentrer chez lui

hebergement d'image

Sur Facebook, Cléo Léonard a donné une bonne nouvelle aux fans d'Herbert Léonard. Après plusieurs mois à l'hôpital, le chanteur est en meilleure forme et va pouvoir rentrer à son domicile.

Ces derniers mois, Herbert Léonard a beaucoup inquiété ses fans. Victime d'une embolie pulmonaire en juin dernier, l'interprète de Pour le plaisir avait été placé dans le coma pendant plusieurs jours. C'est sa femme, Cléo Léonard qui avait annoncé la triste nouvelle sur le compte Facebook officiel de son compagnon. Depuis, elle avait tenu informés les admirateurs du chanteur concernant l'évolution de son état de santé.
En juillet, elle indiquait tristement qu'Herbert Léonard avait dû être placé une seconde fois dans le coma. Un sommeil prolongé qui avait de plus en plus préoccupé les internautes, fans de l'artiste. À tel point que Cléo Léonard avait été obligée de pousser un coup de gueule, devant les demandes de certains, concernant l'état de santé de leur idole. Finalement, les bonnes nouvelles avaient commencé à arriver en août.
Sorti des soins intensifs, Herbert Léonard commençait à récupérer et le 20 août, Clio Léonard pouvait annoncer que la prochaine étape était le retour à la maison pour le chanteur. Un retour qui devrait se faire dans les prochains jours, comme elle l'a écrit sur Facebook : « Herbert Léonard sera de retour à son domicile dès cette fin de semaine ».
Une sortie de l'hôpital permanente, alors que le chanteur avait pu déjà sortir de manière temporaire à deux reprises : « Les deux derniers week-ends, il a pu rentrer chez lui du samedi midi au dimanche fin d'après-midi... une bouffée d'air mais sous surveillance ! En famille et avec les plus proches ». Si Herbert Léonard va mieux, il n'est pas pour autant sorti d'affaire.
Le chanteur va devoir suivre une « réhabilitation respiratoire » et une « remise en forme musculaire » après avoir perdu « beaucoup de kilos ». Un suivi médical sérieux et une meilleure hygiène de vie à laquelle Herbert Léonard devra se plier pour ne pas mettre sa santé en « grand danger ». Sa femme a notamment expliqué que l'artiste allait devoir arrêter de fumer.
Publicité
Cléo Léonard a conclu son post en expliquant que le chanteur allait poursuivre « sa rééducation à la vie » de manière « privée ». Ses fans n'auront maintenant de ses nouvelles que « lors de sa reprise d'activités professionnelles ». La compagne du musicien a également remercié les admirateurs d'Herbert Léonard, mais aussi « ses collègues artistes » qui se sont « manifestés très amicalement » lorsque le chanteur était au plus mal. 

http://www.voici.fr/?utm_source=msn&utm_medium=edito

dimanche 3 septembre 2017

Seyches (47) : un homme meurt écrasé sous son tracteur

Samedi, en fin d’après-midi, les pompiers sont intervenus sur un accident de tracteur en bordure de RD 933, entre Seyches et Puymiclan. Le conducteur, un homme de 70 ans, a été écrasé sous le poids son engin, renversé, après avoir malencontreusement reculé sur une souche.
En arrêt cardio-vasculaire à l’arrivée des secours, il est décédé peu de temps après, vers 18 h 30.
Mardi, à Francescas, un autre agriculteur avait été écrasé mortellement par son tracteur. Il s’agirait du quatrième accident mortel relatif à une activité agricole depuis le début de l’année. Au mois de mai, un ouvrier agricole de 63 ans avait trouvé la mort à Clairac, alors qu’il effectuait des travaux au volant de son tracteur. Avant cela, fin janvier à Sainte-Marthe, un agriculteur de 57 ans avait trouvé la mort après avoir été happé par une fendeuse à bois. 

A La Unehttp://www.sudouest.fr/